Signé Loïc.

Signé Loïc.

Parcours

 Tentative d'explication

L'instrument constitué d'une petite baguette servant de gaine à une mine de la même longueur s'active sur une surface plane immaculée de dimensions variables constituée de fibres de cellulose.

Une courbe, quelques points, une droite zizagante. Les lignes prennent de l'ampleur, se croisent, se rejoignent suivant une mystérieuse trajectoire.

Le temps se dilate et s'ouvre sur un espace sans limite.

 

Dans une irrépressible danse spiralée, les atomes s'accouplent pour donner naissance à une représentation chaque fois renouvelée, un dessin.

Pour un dessin, il faut en faire des traits, des lignes, toujours et encore, encore et toujours après jour, sans fin, un programme sans dessein.

 

Autodidacte ?

Oui dans le sens où ma formation ne dépend pas de professeurs ayant exercé dans une école spécialisée.

Non, car mes mentors (involontaires) sont les dessinateurs rencontrés au gré des lectures de divers albums ou revues de bandes dessinées. Il me faut citer les journaux Tintin, puis Pilote et enfin Métal Hurlant.
https://static.blog4ever.com/2013/04/738316/artfichier_738316_2284968_201306081114839.jpg

C'est dans ce dernier que j'ai découvert en même temps Blueberry (album Nez cassé) dessiné par Jean Giraud et le Major Fatal dessiné par Moebius. C'est une révélation. Bon sang, mais c'est bien sûr, la bonne direction est là. En avant !

 

Bref, tout ceci n'explique pas grand chose et confirme bien qu'il ne s'agit que d'une simple tentative.

 

Sur ma table un dessin m'attend. Je vous le ferai peut-être partager sur ce blog.

 

Loïc

 

 

 



02/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Arts & Design pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres